Une des préoccupations que les gens ont souvent avant de partir pour un autre pays est que la nourriture pourrait ne pas être à leur goût. La vérité est que l’art culinaire sud-africain est un melting-pot des meilleurs morceaux de son histoire pleine de diversité. Il y a des aspects des plats européens, locaux et indiens dans toute la cuisine du pays. Néanmoins, voici quelques-uns des meilleurs choix, selon l’audace que vous avez. 

Les restaurants

Vous avez peur de ne pas pouvoir trouver ce que vos papilles gustatives approuvent ? Vous n’avez pas à vous inquiéter si vous vivez dans l’une des grandes villes. Vous trouverez une vaste gamme d’aliments représentant le meilleur de la cuisine internationale. À Johannesburg, vous trouverez de tout, des restaurants français et italiens aux restaurants brésiliens et coréens, et un hamburger n’est jamais loin. 

La gastronomie sud-africaine

L’exportation sud-africaine la plus célèbre est peut-être le biltong, une viande séchée, semblable au jerky, mais plus épaisse. Si vous n’avez pas encore goûté à cette savoureuse spécialité, vous pouvez le trouver chez un boucher sud-africain. Il vous donnera le choix entre « humide », « moyen » ou « sec ». 

Outre le biltong, la meilleure façon de goûter à la cuisine traditionnelle est de se rendre sur le braai, le barbecue sud-africain. Toutes sortes de viandes, poissons, pommes de terre et oignons sont cuits sur des charbons ardents à l’extérieur, et vous trouverez que chaque maison de banlieue a une zone de braai. Certaines d’entre elles ont même des zones intérieures. 

Les brochettes, les boerewars (saucisses épicées grossièrement coupées), les steaks et les côtes y sont également excellents. Vous trouverez ces viandes accompagnées de pap (bouillie traditionnelle) ou de vetkoek (boulettes de pâte frites). C’est un repas très satisfaisant. Bobotie est aussi un must. C’est une sorte de tarte de campagne épicée. Il est généralement composé de viande hachée épicée, et parfois de fruits, cuite avec un garnissage à base d’œufs. 

Pour les braves

Si vous voulez vraiment vous fondre dans la masse, il existe des recettes apparemment très savoureuses qui peuvent sembler un peu exotiques pour les palettes occidentales. Il y a tout d’abord le Skop. Le skop est la tête entière d’un mouton, d’une vache ou d’une chèvre dont la peau, le nez, les oreilles et d’autres morceaux ont été enlevés et ensuite bouillis. Ce n’est certainement pas au goût de tout le monde. Il y a également le Mashonzha, qui est la chenille de Mopani cuite au piment, et généralement mangée avec des cacahuètes.

Les boissons 

Les vignobles du pays sont mondialement connus, alors pourquoi ne pas déguster certains de leurs produits fins avec votre repas ? Les raisins de la région du Cap donnent des Pinotages et des Hanepoorts plutôt agréables, qui accompagnent tous deux la plupart des viandes. Si le vin n’est pas votre truc, alors il y a un certain nombre de boissons internationales disponibles assez largement. 

La bière est également très populaire, et si vous voulez des boissons spiritueuses, alors Castle, Amstel et Black Label sont toutes des marques locales très appréciées. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.